pelouse
Jardins

Comment préparer sa pelouse pour le printemps ?

Dans une petite ou grande propriété, une pelouse bien entretenue offre différents avantages. Elle assure une augmentation de la valeur de la maison en cas de revente. En effet, il n’est pas difficile de trouver des acheteurs pour une habitation avec un beau jardin et une pelouse verdoyante. Ensuite, le gazon contribue à l’amélioration de la qualité de l’air. Il possède la capacité d’absorber le dioxyde de carbone puis de le convertir en oxygène. Une pelouse peut alors compenser la pollution générée par les voitures. Pour les enfants, elle constitue un beau terrain de jeu. En outre, la vue de la couleur du gazon a des effets apaisants sur l’esprit. Cependant, pour profiter de l’ensemble de ces avantages sur le long terme, il est important de bien entretenir la pelouse, en toutes saisons. L’entretien du jardin requiert du savoir-faire et des outils adaptés. De ce fait, de nombreux ménages sollicitent l’aide d’un professionnel. Dans tous les cas, connaître les démarches d’entretien de la pelouse pour le printemps s’avère utile.

Repérer le moment idéal pour réensemencer

Les conditions extrêmes de l’hiver ont souvent des effets négatifs sur le gazon. Toutefois, la végétation peut rapidement retrouver sa santé, une fois que la température atteint un niveau supérieur à 10 °C. Vous pouvez, lorsque cette condition est remplie, réensemencer avec du gazon de regarnissage les parties dénudées de la pelouse.

Nettoyer régulièrement la pelouse

En février et mars, on constate souvent des débris de feuilles et d’arbres sur la pelouse. Ces débris encombrent vos gazons sous l’effet du vent. Il est alors primordial de s’en débarrasser en ayant recours à des outils comme : l’aspirateur à feuilles, le souffleur ou encore le râteau à gazon.

Passer un râteau vous permet non seulement d’enlever les feuilles mortes, mais aussi d’éliminer les brins de gazon jaunis. Une telle pratique vous fera profiter plus rapidement de la beauté de votre pelouse. Cependant, il convient de choisir le bon moment pour agir. Lorsque le sol est encore gelé ou détrempé, il vaut mieux attendre avant de vous lancer dans les travaux de nettoyage du printemps.

Votre vie personnelle ou professionnelle ne vous accorde pas de temps pour les travaux de jardinage, comme le nettoyage de la pelouse ?  Il y a des entreprises qui mettent à votre disposition son personnel expérimenté et digne de confiance.

Désherber

Le désherbage fait partie des travaux d’entretien du gazon. Il s’agit d’une tâche particulièrement fastidieuse. En général, on procède au désherbage au mois d’avril. Le travail consiste à retirer les mauvaises herbes et les mousses. Vous avez le choix entre les arracher à la main (en portant des gants adaptés) ou en utilisant un couteau désherbeur. Tondre le gazon est aussi un travail à ne pas oublier pour bénéficier d’une pelouse esthétique au printemps. Ensuite, il convient de donner de l’importance à l’arrosage pour la santé de votre pelouse.

Scarifier

Pour assurer le maintien du gazon en bon état, la scarification est une étape importante de son traitement. En plus de favoriser la remise en état de la pelouse, cette technique vous permet aussi d’éviter la propagation de la mousse et des mauvaises herbes. La scarification consiste à gratter la surface superficielle du sol, c’est-à-dire les premiers millimètres, avec d’un scarificateur. Cet outil facilite le retrait des résidus de racines, de mauvaises herbes et de mousses. À la suite d’une scarification, le sol bénéficie d’une meilleure aération. L’opération est à réaliser lorsque la saison printanière commence. Elle peut aussi se faire en automne.

Procéder à une aération du sol

En vue de s’assurer que le gazon dispose d’un environnement propice à sa croissance, le jardinier doit procéder à l’évaluation du sol. Il vérifie la pénétration de l’eau dans ce dernier, en fonction de sa dureté. Dans le cas où des symptômes de compaction seraient constatés, l’expert du jardinage procède à une aération via un aérateur mécanique. L’intervention consiste à extraire de petits échantillons de terre. Ces derniers peuvent servir de terreautage.

Lorsque le sol est bien aéré, l’eau et les éléments nutritifs qui le composent s’y infiltrent facilement. Aussi, le niveau d’oxygène contenu dans le sol sera en hausse. Une meilleure activité des micro-organismes dans la terre permettra une décomposition plus facile du feutre et de la matière organique. L’aération du sol aide également les racines des graminées à gazon à mieux se développer.

Avant l’intervention, il est utile d’humidifier légèrement le sol. La technique d’aération ne peut s’appliquer sur un sol encore gelé ou détrempé.

Augmenter rapidement la densité de la pelouse

Pour améliorer efficacement la densité d’une pelouse, le terreautage s’avère incontournable. Il s’effectue en plusieurs étapes, à savoir : l’aération du terrain, l’application d’un terreau et le passage au râteau. Le substrat à appliquer est à choisir en fonction du type de sol de votre jardin. Le terreautage n’est pas conseillé en été et en hiver.

Le manque de savoir-faire et/ou d’outillages pousse généralement les particuliers à demander l’aide d’un professionnel en jardinage pour les travaux d’entretien de leurs pelouses.

0saves
If you enjoyed this post, please consider leaving a comment or subscribing to the RSS feed to have future articles delivered to your feed reader.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *